Poids du Chihuahua

Le poids du Chihuahua selon le standard

Le poids d’un Chihuahua adulte doit être compris entre 1,5 et 3 kg selon le standard de la race.

Estimation du poids d’un chiot Chihuahua à l’âge adulte

L’évolution d’un Chihuahua peut révéler bien des surprises. Les Chihuahuas n’évoluent pas tous au même rythme. Certains grossissent très rapidement puis « stagnent », tandis que d’autres grandissent lentement et longtemps. Nous émettons donc toujours une réserve lorsque nous annonçons une estimation de poids adulte sur l’un de nos chiots.

Notre expérience nous permet cependant d’estimer le gabarit adulte d’un chiot, « petit », « moyen » ou « gros », et de le traduire en poids à 200 voire 300 grammes près en fonction de certains critères. En effet, certains éléments auront une incidence sur son poids :

  • Quel sera son mode de vie ?
  • Sera-t-il plutôt orienté « canapé » ou « sport » ?
  • Quelle alimentation va-t-il recevoir ?

Il est important de noter qu’un Chihuahua bien construit, court et compact, sera plus lourd et bien plus petit qu’un Chihuahua mal construit.

Mise en garde sur le poids d’un Chihuahua ultra-miniature et extra-miniature

Nous attirons votre attention sur le fait qu’un très petit sujet nommé « ultra-miniature », « extra-miniature » ou encore  « Tea-cup » dont le poids adulte ne dépasse pas 1,2 kg n’est pas conforme au standard de la race. Il peut être confirmé, mais ne peut en aucun cas être primé en concours ou en exposition. Nous obtenons parfois des sujets de ce genre sur certaines de nos portées. Ceux-ci se révèlent parfaitement sains car ils sont issus d’accouplements dont les reproducteurs ont été judicieusement sélectionnés grâce à une expérience de plus de 20 ans. Par contre, ils ne doivent en aucun cas être le résultat d’une recherche de production délibérée de la part d’un naisseur n’ayant pas de connaissances approfondies en génétique. L’une des méthodes pratiquées par ces éleveurs néophytes et peu scrupuleux réside dans le croisement de sujets de plus en plus petits qui provoque le « nanisme ». En grandissant, ces chiots risquent alors de développer une hydrocéphalie et/ou une faiblesse cardiaque (voire d’autres maladies) et leur espérance de vie dépasse rarement l’âge de 3 ou 4 ans.